mardi 2 mai 2017

La clairière - Giacometti 1950


Elles (ses statues) voient s'affronter en elles ces contraires qui font de nous des êtres écartelés. Par là, elles figurent le combat dont nous sommes la proie. Mais, en nous rappelant notre fragilité, notre angoisse, la difficulté d'exister, elles nous apprennent aussi l'espoir. car elles nous amènent à éprouver que la vie ne nous est jamais si précieuse que lorsque, malmenée, menacée, elle se dresse avec détermination pour surmonter ce qui la blesse ou la nie.